Plus que 100,00€ pour bénéficier de la livraison offerte
Accessoires

Chaussures et Chaussettes

En coton, en laine ou en soie, unies ou à motifs, courtes ou longues, les chaussettes accompagnent chacun de vos pas tout au long de l’année. Comment choisir des chaussettes de qualité, résistantes, confortables et assorties à vos vêtements ?

Une petite histoire de la chaussette

 

La chaussette est un accessoire vieux de plusieurs millénaires. Sa première apparition daterait de l’an 2000 avant Jésus-Christ, en Syrie. Les Égyptiens portaient eux aussi des chaussettes, comme en témoignent les fouilles archéologiques de la cité d’Antinoé, située à environ 300 km du Caire sur la rive orientale du Nil.

Fabriquées avec du cuir et de la fourrure animale, les chaussettes pouvaient aussi être en laine comme l’étaient celles découvertes dans la péninsule du Jutland au Danemark. Elles avaient pour principal but de tenir chaud, mais permettaient également de conserver les pieds à l’abri de la poussière.

Au Moyen-Âge, les classes aisées portent des chausses, qui enveloppent la jambe et le bassin. Peu à peu, on distingue les hauts-de-chausses, qui vont de la ceinture au genou, des bas-de-chausses, qui couvrent la partie inférieure des jambes.

En 1589, le révérend anglais William Lee met au point un métier à tricoter destiné à confectionner les bas. Cette technique permet d’obtenir une élasticité supérieure au tissage. On raconte que William Lee offrit une paire de bas confectionnée avec sa machine à la reine d’Angleterre Élisabeth Ire, mais que celle-ci n’apprécia guère le résultat et refusa d’accorder un brevet au révérend.

Ce n’est qu’en 1656 que le français Jean Hindret découvre les travaux de William Lee, et décide de développer cette technique en utilisant diverses matières comme le chanvre, le lin et la soie. Il donne naissance à la première manufacture de bas et de chaussettes à Neuilly-sur-Seine.

Peu à peu, le processus de fabrication se perfectionne et la production de chaussettes s’industrialise. Les matières synthétiques se développent, les coûts de fabrication baissent et les chaussettes deviennent des accessoires de la vie quotidienne.

Aujourd’hui, elles ne sont plus simplement considérées comme des accessoires textiles fonctionnels, mais aussi comme des éléments à part entière d’une tenue. Sobres ou originales, discrètes ou destinées à être remarquées, les chaussettes se déclinent en différentes longueurs, couleurs et matières.

 

Comment choisir ses chaussettes ?

 

Plusieurs critères de choix permettent de mieux s’y retrouver parmi la multitude de chaussettes.

 

La longueur

Une chaussette se compose de différents éléments : la semelle, qui correspond au-dessous du pied ; la pointe, qui couvre les orteils ; le talon ; l’élastique, qui permet à la chaussette de ne pas glisser ; et la tige, qui peut monter plus ou moins haut sur la jambe.


Il existe différentes longueurs de tiges : la chaussette haute monte jusqu’au-dessous du genou, avec une tige d’environ 50 cm ; la chaussette mi-haute s’arrête environ à la moitié du tibia ; la chaussette basse couvre la cheville ; la chaussette invisible s’arrête en dessous de la cheville ; et le protège-pied a pour fonction principale d’éviter les frottements : il couvre essentiellement la plante du pied, le talon et les orteils.

Le protège-pied ou la chaussette invisible conviennent bien pour le sport, de même que la chaussette basse. En revanche, si vous portez un pantalon de costume, il est recommandé d’enfiler des chaussettes hautes pour plus d’élégance.

Pour un usage quotidien avec une tenue décontractée, choisissez des chaussettes mi-hautes ou des chaussettes basses, selon la longueur de votre pantalon et le type de chaussures que vous portez.

 

La matière

Le choix de la matière de vos chaussettes dépend principalement de la saison. Toutefois, quelle que soit la période de l’année, il est préférable de privilégier les fibres naturelles, comme la laine, le coton ou la soie, qui favorisent moins la transpiration que les fibres synthétiques. Ces dernières peuvent être présentes, mais ne doivent pas être majoritaires dans la composition de la chaussette.

En hiver, les chaussettes en laine sont très appréciables pour leurs performances thermiques inégalables. Elles maintiennent les pieds au chaud tout en laissant la peau respirer, et aident à réguler la température.

Les chaussettes en coton, moins chères à l’achat, conviennent aussi bien en hiver qu’en été. Moins chaudes que les chaussettes en laine, elles sont plus polyvalentes, faciles à entretenir et respirantes.

Le fil d’Écosse est un gage de qualité : il s’agit de longues fibres de coton qui ont subi un processus de transformation appelé mercerisation. Les chaussettes en fil d’Écosse sont élégantes, fines et résistantes.

Il existe également des chaussettes en soie. Cette fibre est le plus souvent mélangée à du coton. Elles ont l’avantage d’être légères et fines tout en se montrant solides. Elles offrent un grand confort, mais nécessitent certaines précautions d’entretien.

 

La couleur

Pour une tenue sobre et classique, privilégiez des chaussettes aux teintes foncées comme le bleu marine, le noir, l’anthracite ou le marron. Les chaussettes doivent idéalement s’accorder à la couleur de votre pantalon, mais elles peuvent aussi être assorties à la teinte des chaussures.

Il est aussi possible d’utiliser les chaussettes comme un élément à part entière d’une tenue. Ainsi, elles peuvent apporter une touche de couleur qui rappelle celle de votre écharpe, de votre sac ou de votre ceinture. Pour une tenue originale, osez les motifs intemporels comme les rayures.

Lire la suite
Panier
Plus que 100,00€ pour bénéficier de la livraison offerte
( x )
- +
Supprimer
Oui Non
Vous n'avez pas de produit dans votre panier.
Total
Vous aimerez aussi
Foulard à imprimé esprit vagues
en coton bio
49,00€
Sac cabas SAINT JAMES
en toile naturelle et cuir
89,00€