Homme

Cirés & Vareuses

Les parkas et les cirés homme vous protègent efficacement lorsque les pluies d’automne ou les giboulées de mars menacent vos promenades en bord de mer ou vos sorties en ville. Les vareuses sont idéales pour les soirées d’été un peu fraîches. Authentiques et modernes, ces vêtements à l’esprit marin allient confort et protection, et font partie des pièces indémodables d’un dressing.
Filtres
Genre
  • Homme
Coloris
  • Marine
  • Navy
  • Bleu
  • Orange
Taille
  • XS
  • S
  • M
  • L
  • XL
  • XXL
  • 3XL
Catégorie
  • Cirés et Vareuses
  • Cabans & manteaux
Matière
  • Laine
  • Coton
  • Toile
Coupe
  • Coupe droite
Filtrer
Genre
  • Homme
Coloris
  • Marine
  • Navy
  • Bleu
  • Orange
Taille
  • XS
  • S
  • M
  • L
  • XL
  • XXL
  • 3XL
Catégorie
  • Cirés et Vareuses
  • Cabans & manteaux
Matière
  • Laine
  • Coton
  • Toile
Coupe
  • Coupe droite

La parka homme, un vêtement intemporel

Les origines de la parka remontent au tout début du 20ème siècle, dans les années 1910. Ce vêtement est associé à un nom, celui de Roald Amundsen, un marin et explorateur norvégien, qui fut le premier homme à atteindre le Pôle Sud.

Il portait alors une veste ample descendant à mi-cuisse, agrémentée d’une capuche et confectionnée à partir de fourrure et de peau de phoque. On raconte qu’il aurait découvert cette veste chez les ethnies inuits et aléoutes, lors de ses expéditions au Pôle Nord, au Groenland et au Canada.

Il faut cependant attendre la fin des années 1940 et les expéditions polaires de l’US Air Force, l’Armée de l’air américaine, pour voir l’arrivée d’une parka ressemblant à celles que l’on connaît aujourd’hui.

On y retrouve la capuche, à l’époque dotée d’une bordure en fourrure, et la coupe caractéristique de la parka. Elle est alors confectionnée en laine, matière qui sera plus tard, lors de la guerre de Corée, remplacée par du coton pour les soldats de l’US Army, l’Armée de terre américaine.

À partir des années 1960, la parka se popularise et séduit les civils, notamment les mods, ces jeunes anglais issus de familles aisées qui se déplacent en scooter et font la fête toute la nuit. Plus tard, dans les années 1980, ce sont les adeptes du courant grunge qui s’emparent de la parka.

Aujourd’hui, ce vêtement est une pièce indémodable et polyvalente, qui se décline en une grande variété de coupes, de matières et de couleurs. La parka se porte aussi bien sur un costume qu’avec une tenue plus décontractée. Elle protège de la pluie grâce à un revêtement imperméable ou à un traitement déperlant, ainsi que du froid lorsqu’elle est doublée.

La vareuse homme, un incontournable de la mode marine

Vêtement indissociable de la mer et de son univers, la vareuse, cette blouse courte en toile de coton, était initialement découpée et taillée par les marins eux-mêmes dans les chutes des voiles de bateaux. Plus tard, à partir du milieu du 19ème siècle, elle intégra les rangs de la Marine nationale, qui en fit un des éléments de l’uniforme des matelots.

Tout, dans sa conception, a été pensé pour faciliter la vie des marins : le grand col peut être fermé grâce à un bouton placé à l’intérieur pour éviter les risques d’accrochage dans les cordages, et les poches plaquées sont elles aussi cousues à l’intérieur, au niveau du torse, suffisamment haut pour être accessibles par le col. Elles étaient destinées à contenir leur tabac et leur carnet de pêche.

Si la vareuse se reconnaît à sa coupe courte, il faut là encore en chercher l’explication du côté des marins-pêcheurs : trop longue, elle les aurait gênés dans leurs mouvements, que ce soit durant la pêche ou lors des manœuvres à bord des bateaux.

Ses 4 couleurs d’origine étaient choisies en fonction des régions, des ports d’attache et des corps de métier. Ainsi, les ostréiculteurs avaient pour habitude de porter une vareuse rouge, les pêcheurs à pied une vareuse homme jaune, tandis que la couleur rouille était réservée aux pêcheurs ayant recours à des casiers. Les marins partant pêcher au large portaient, quant à eux, des vareuses de couleur bleue.

Aujourd’hui, la vareuse homme séduit toujours par sa simplicité, son authenticité et son héritage maritime, qui font d’elle une pièce indémodable, idéale pour la ville comme pour les loisirs. Portée sur une marinière ou un pull marin, elle apporte, malgré sa sobriété, beaucoup de caractère à la tenue.

Les atouts du ciré marin

Le ciré homme, conçu pour protéger les marins-pêcheurs des embruns et de la pluie, n’est aujourd’hui plus réservé aux professionnels de la mer. Apprécié pour son étanchéité et ses propriétés isolantes, il s’urbanise et séduit de plus en plus les citadins.

Les coupes sont plus cintrées, plus ajustées pour se marier avec des tenues de ville et faire du ciré marin un vêtement incontournable, tant pour se rendre au travail à vélo que pour se protéger du crachin lors des promenades en bord de mer ou à la campagne.

Il se porte plus ou moins long, possède de grandes poches zippées ou fermés avec un bouton pression, ainsi qu’une capuche, indispensable pour rester au sec. Avec une marinière, un pull marin et un bonnet de quart, il vient parfaire un style qui séduit toutes les générations et traverse les époques sans se démoder.

Lire la suite
Panier
Plus que 100,00€ pour bénéficier de la livraison offerte
( x )
- +
Supprimer
Oui Non
Vous n'avez pas de produit dans votre panier.
Total
Vous aimerez aussi
Bonnet à pompon Denali
en laine
39,00€
Echarpe rayée Scarf
en pure laine vierge
33,00€