Femme

Cabans & manteaux

Pièces incontournables de l’hiver, les cabans, manteaux et duffle-coats SAINT JAMES pour femmes sont étroitement liés à la mer. Leur laine chaude a protégé les marins des conditions climatiques extrêmes, et leurs coupes sont revisitées au fil des évolutions de la mode. S’ils sont aujourd’hui davantage portés en ville que sur les ponts des bateaux, ils ont su conserver leur authenticité.

Aux origines du caban

Avant d’être adopté par la Marine nationale au 19ème siècle, qui a choisi d’en faire l’une des pièces de son uniforme, le caban avait déjà un long passé maritime.

Son nom vient de l’arabe « qaba », qui désignait une petite cape portée dès le 15ème siècle en Afrique du Nord, par les pirates barbaresques. Ceux-ci, d’origine maghrébine ou ottomane, étaient basés dans les ports du bassin méditerranéen, à Salé, Tripoli, Alger et Tunis.

Leur route croisa celle des premiers navigateurs européens, qui adoptèrent peu à peu la qaba et la ramenèrent sur le Vieux Continent, où elle fut transformée et devint le caban que l’on connaît actuellement.

Ce manteau court en drap de laine gagna au tout début du 19ème siècle les rangs de la Marine britannique, la Royal Navy, avant d’être adopté par la Marine française en 1848, puis par l’US Navy, la Marine américaine. Le caban a tellement été associé à cet univers que sa couleur bleu marine est aujourd’hui souvent appelée « bleu navy ».

Doté d’un large col et d’un boutonnage croisé pour permettre de choisir le sens de fermeture en fonction de la direction du vent, ce manteau était plus court pour les sous-officiers, qui devaient pouvoir effectuer les manœuvres sans être gênés dans leurs mouvements, et plus long pour les officiers, chez qui il couvrait les cuisses. Dans les deux cas, sa coupe ajustée avait pour but d’éviter toute prise au vent.

Par la suite, le caban a conservé son identité tout en se démocratisant. Les cabans pour femme ont fait leur apparition, et les modèles ont été déclinés en coupes plus ou moins cintrées, droites ou ajustées, d’une longueur variable, pouvant s’arrêter à hauteur des hanches ou couvrir le haut des cuisses.

Aujourd’hui, le caban se marie avec tous les styles, du plus classique au plus rock. Il fait partie des pièces incontournables d’un dressing casual chic, au même titre que le jean en denim brut et les bottines en cuir.

Le duffle-coat femme, une pièce intemporelle

Également confectionné en drap de laine, le duffle-coat partage non seulement la même matière première avec le caban pour femme, mais aussi le même héritage maritime.

Le duffle-coat tire son nom d’une épaisse laine noire produite dans la ville de Duffel, en Belgique. Dès le 15ème siècle, Duffel fut connue et réputée pour la robustesse de ses étoffes, qu’elle exportait à travers toute l’Europe.

Le mot « duffel » fut ensuite anglicisé et devint « duffle » à la fin du 19ème siècle, à l’époque où les premiers duffle-coats, encore assez éloignés des modèles que l’on connaît aujourd’hui, furent commercialisés par John Partridge, un fournisseur britannique.

Les premiers modèles étaient plus amples et plus longs qu’ils le sont de nos jours, car ils étaient initialement destinés à être portés sur un autre manteau. Dès leur naissance, les duffle-coats ont été fabriqués pour habiller les marins, et ils furent portés par ceux de la Royal Navy à partir du 19ème siècle.

Ils étaient déjà reconnaissables à leur système de fermeture original : les attaches coniques en bois ou en corne étaient, et sont toujours, retenues par des liens en cuir (ils pouvaient à l’époque être en corde), tous ces éléments étant fixés à l’étoffe par de petits morceaux de cuir.

Les attaches sont appelées brandebourgs en référence à la ville allemande Brandenburg an der Havel, située près de Berlin. Elles sont inspirées de celles qui étaient utilisées sur les uniformes de l’armée prussienne, et l’on raconte qu’elles étaient ainsi conçues pour permettre aux soldats et aux marins d’ouvrir et de fermer leur duffle-coat sans avoir à enlever leurs gants.

Par la suite, le duffle-coat, tout comme le caban, a quitté l’armée pour gagner le monde civil, et s’est peu à peu taillé une place parmi les pièces intemporelles de la mode. Les duffle-coats femme SAINT JAMES ont conservé les spécificités de ce vêtement marin, tout en proposant des coupes régulièrement actualisées.

Tout comme le caban, le duffle-coat fait partie des incontournables de la mode casual chic, et peut aussi bien être porté avec une tenue décontractée, composée par exemple d’un sweatshirt, d’un jean slim et d’une paire de sneakers, qu’avec une tenue plus habillée, associée à une jupe crayon et des chaussures à talon.

Les cabans, manteaux et duffle-coats femme SAINT JAMES sont des vêtements de haute qualité, confectionnés avec soin et exigence par des artisans au savoir-faire reconnu.

Lire la suite
Panier
Plus que 100,00€ pour bénéficier de la livraison offerte
( x )
- +
Supprimer
Oui Non
Vous n'avez pas de produit dans votre panier.
Vous aimerez aussi
AJACCIO II
T-shirt coton côte 1x1 Coupe ajustée
34,00€
BARBEROUSSE
Echarpe en jersey 100% laine confort
56,00€
BARBARESQUE
Bonnet laine avec large revers en côte
35,00€